L’élagage consiste à orienter, limiter le développement d’un arbre ou à réduire sa taille devenue trop imposante mais aussi à le sécuriser ou à l’entretenir.

L’élagage est avant tout un processus biologique naturel d’abandon des branches ou d’une partie de l’arbre afin d’optimiser les ressources et dépenses d’énergie de l’arbre.

Dans tous les cas, un passage régulier dans l’arbre tous les 5 à 8 ans est bénéfique tant pour sa santé que pour votre sécurité ou pour simplement limiter son développement.

  • Taille douce: procédé d’élagage le plus respectueux de l’arbre; grimpe sans griffe, coupe de branches sur un diamètre le plus limité possible, respect du cycle de vie de l’arbre.
  • Taille de formation: pratiquée sur de jeunes arbres, elle permettra à ceux-ci de se développer de façon contrôlée (orientation, forme, structure primaire).
  • Taille d’éclaircie: ce type d’élagage, aussi appelé « mise en lumière », permet de mettre en évidence la structure primaire de l’arbre en supprimant les petites branches anarchiques.
  • Taille sanitaire: ce type d’élagage permet de supprimer les branches mortes, celles qui se gênent, se croisent ou se frottent pour favoriser un développement optimal du sujet.
  • Taille sévère: ce type d’élagage est utilisé quand l’arbre est devenu trop imposant et qu’il faut fortement le réduire pour qu’il retrouve une taille convenable. Méthode à éviter dans la mesure du possible car il crée de grandes plaies qui cicatrisent lentement et donc ouvre la porte aux champignons, bactéries et autres pathogènes. 

Ensemble, lors d’une visite, nous pourrons trouver la meilleure solution aux désagréments que vos arbres pourraient causer.